Une campagne contre les violences par les jeunes lancée à Lubumbashi

Le Conseil provincial de la jeunesse, en collaboration avec le Forum national de la jeunesse, a lancé samedi 10 décembre la campagne intitulée: «Fais ta politique, ne touche pas à ma jeunesse, ne brûle pas ma ville». Elle vise sensibiliser la jeunesse à la culture de la paix pour le développement du pays et à la lutte contre les dévoiements sociaux.
 
D’après les organisateurs, cette activité concerne tous les jeunes congolais, en commençant par ceux des provinces issues de l’ancien Katanga.
 
Pour mener à bien cette campagne, les organisateurs se proposent de descendre dans les différents points chauds de la ville à la rencontre des jeunes. Il est prévu trois jours pour la ville de Lubumbashi, avant de viser les jeunes d’autres villes de la province du Haut-Katanga.
 
Après le Haut-Katanga, la prochaine cible sera la jeunesse des provinces issues de l’ancien Katanga : le Lualaba, le Tanganyika et le Haut-Lomami.
 
Le président interprovincial du forum national de la jeunesse du grand Katanga, Patrick Katengo, estime que les jeunes doivent cultiver la paix et les valeurs républicaines; parce qu’ils sont appelés à assumer de grandes responsabilités dans ce pays.
 
«C’est une jeunesse qui doit avoir des valeurs républicaines et surtout cette jeunesse ne doit pas être instrumentalisée pendant cette période. Une jeunesse qui ne doit pas accepter le message de destruction  mais plutôt une jeunesse qui doit faire comprendre à la face du monde qu’elle a grandi et que son avenir commence aujourd’hui même et que tous les actes que cette jeunesse doit poser doivent [aller] dans le sens de la paix», affirme Patrick Katengo.
 
De son côté, le commissaire général du gouvernement chargé de la jeunesse, Serge Khonde, indique que les jeunes doivent se réveiller et éviter d’être manipulés par les politiciens.
 
«Le message  important que nous venons de lancer à la jeunesse, c’est que la jeunesse soit active [et] qu’elle participe à toutes les activités politiques de notre pays. Il ne faudra pas que notre jeunesse soit toujours une jeunesse manipulée. Notre jeunesse doit être une jeunesse responsable, une jeunesse  pensante et non une jeunesse attentiste et passive», declare-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)