Nord-Kivu: l’armée contrôle des bastions des groupes armés à Binza

Au troisième jour de l’opération de traque contre les milices actives au sud du Lac Edouard, les Forces armées de la RDC (FARDC) ont délogé des groupes Maï-Maï de plusieurs bastions dans le groupement Binza au Nord-Kivu. C’est ce qu’indiquent des sources administratives et militaires dans la zone.

Les positions stratégiques reprises par l’armée sont :

  • Nyabitale
  • Nyamitwitwi
  • Hulume
  • Kasunzo

Ces bastions étaient situés en plein parc national des Virunga.

Dans leur traque contre les miliciens, les militaires progressent vers Tshondo, une importante base des groupes armés, ajoutent les mêmes sources, indiquant que les FARDC ont engagé des hélicoptères de guerre dans les combats.

Le porte-parole de la 34e région militaire du Nord-Kivu, le major Ndjike Kaiko, ne donne aucun bilan des opérations pour le moment. Il indique cependant que ces opérations visent à mettre définitivement fin à l’activisme des groupes armés dans cette zone.

Des sources concordantes parlent de plusieurs morts et blessés des deux côtés.

Selon des sources locales, c’est depuis plus de douze mois que des miliciens se sont installés dans le parc national des Virunga. Ils vivent de la pêche illicite sur le lac Edouard et rançonne des pêcheurs.

La semaine dernière, ils ont attaqué la localité de Vitshumbi. Trois personnes ont été tuées et quatre autres blessées.​
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner