Lubumbashi: l’opposition dénonce l’arrestation «massive» des jeunes à Katuba

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement dans le Grand Katanga dénonce l’arrestation «massive» des jeunes de la commune Katuba à Lubumbashi lors du bouclage organisé par la police et l’armée dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 décembre.

D’après le secrétaire général en charge de la communication au sein de cette plate-forme de l’opposition, Me Sonville Mukendi, les forces de l’ordre commencent à monnayer la libération de ces  personnes.

«Ce que nous déplorons c’est la tracasserie et une perquisition brutale. On arrête les gens sans motif valable. Et puis on est en train de monnayer leur libération.  Il y a quelques centaines de jeunes arrêtés et nous ne pouvons pas comprendre cela», a-t-il indiqué vendredi à Radio Okapi.

Parmi les personnes arrêtées, Me Sonville Mukendi cite les jeunes de l’UDPS, de l’ACO, de FONUS, de l’UNAFEC et autres.

Interrogé, le commissaire provincial de la police du Haut-Katanga, Jean-Bosco Galenga, annonce que les responsables de la police qui sont accusés d’avoir monnayé la libération des personnes arrêtées et qui devraient être libérées seront sanctionnés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner