Pas d’audiences au Tribunal de grande instance de l’Ituri

Depuis le mardi 3 janvier, les activités sont paralysées au parquet et au Tribunal de grande instance de l’Ituri à Bunia. Les audiences ne se tiennent pas à cause d’un mouvement de protestation des avocats contre le maintien à son poste du président du tribunal Fally Wonga qui, selon eux, devait être envoyé à Buta. Le président du tribunal est notamment accusé de monnayer le traitement des dossiers judiciaires.

La cour du Palais de justice de Bunia qui est habituellement bondée est presque déserte. Les portes de la salle d’audiences sont fermées, sous la surveillance des policiers.

Seules sont visibles des banderoles placées mardi pendant la manifestation des avocats. On y lit des slogans visant le président du tribunal.

Me Jean Musule, avocat près la cour d’appel de Kisangani, énumère les reproches faits à Fally Wonga :

« Non-respect du délai de prononcé pour le jugement, acharnement [sur les] justiciables à l’absence de leur conseil en leur exigeant de l’argent s’ils veulent que la justice les aide, déni de justice camouflé dans de nombreux jugements ordonnant la réouverture de débats dans un même dossier sans qu’aucune partie au procès ne l’ait sollicité. »  

De son côté, le président du tribunal dénonce une « manipulation » orchestrée par les avocats à la solde d’une femme qui a perdu plusieurs fois des procès devant sa juridiction.

Au sujet de sa mutation à Buta, Fally Wonga brandit la décision du président du conseil supérieur de la magistrature qui annule cette  affection.

Entre-temps, plus de 80 dossiers attendent d’être traités au tribunal.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner