Manono: 12 morts dans une attaque des pygmées contre deux localités bantoues

Douze personnes ont été tuées et trente-neuf autres blessées dans une série d’attaques menées mercredi 4 et jeudi 5 janvier par la milice Twa contre les localités de Mpyana et de Kakelwa (Manono), habités majoritairement par les bantous.

D’après l’administrateur du territoire de Manono qui rapporte ces violences à Radio Okapi,  la première attaque des pygmées est intervenue le mercredi 4 janvier vers 11 heures locales dans la localité Mpyana, situé à 95 km au sud de Manono.

Il s’en est suivi un affrontement meurtrier entre la milice Twa et la milice bantoue, a indiqué le regroupement des jeunes de Manono, une organisation de la société civile locale. Bilan provisoire de cet affrontement: 12 personnes tuées, 39 autres blessées et 65 maisons incendiées, fait savoir l’administrateur de Manono.

Alertées, les Forces armées de la RDC (FARDC) sont arrivées après le départ des assaillants.

La seconde attaque attribuée à la milice pygmée est intervenue dans la nuit du 4 au 5 janvier dans la localité Kakelwa, située à 12km à l’est de Manono-Centre. Des sources locales font état de deux blessés par flèches à la suite de cette attaque.

Ces deux attaques surviennent plus de deux semaines après une autre perpétrée par les pygmées contre les Bantous le 20 décembre à Manono-Centre. Une vingtaine de personnes avaient alors trouvé la mort et plus de 180 autres blessées par flèches.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires