Accord du 31 décembre : le MSR/MP dénonce une disposition sur les "conflits internes" des partis politiques

Le Mouvement social pour le renouveau (MSR) proche de la MP dénonce une disposition contenue dans l’accord du 31 décembre, interdisant au ministère de l’Intérieur de « s’abstenir de se mêler de quelle que manière que ce soit ou d’arbitrer les conflits internes des partis politiques ».

Dans un mémorandum du samedi 14 janvier adressé au président de la CENCO, ce parti de la majorité présidentielle estime que les évêques de la CENCO ont été induits en erreur par certains participants « mal intentionnés pour que cette clause soit incluse de manière contradictoire » dans l’accord signé le 31 octobre au centre interdiocésain.

«Nous avons noté dans l’accord, deux contradictions. La première est celle qui consiste à demander qu’on rapporte l’arrêté donnant l’agrément au Mouvement social pour le renouveau (MSR). La deuxième est celle qui consiste à demander au ministère ayant la sécurité et l’intérieur dans ses attributions de s’abstenir de s’ingérer dans les conflits dans les partis politiques », a déploré le secrétaire général du MSR, François Rubota.

Signalons que les cadres et militants du MSR/MP n’ont pas été reçus samedi à la CENCO, ni au ministère de l’Intérieur, où ils sont partis déposer leur mémorandum.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner