RFI : « CAN 2017: une RD Congo réaliste surprend le Maroc »

Revue de presse du mardi 17 janvier 2017
 
Les  médias en lignes ont largement commenté la première sortie de la RDC à la Coupe d’Afrique des nations(CAN) face au Maroc.
 
Le site web de RFI rapporte que la RDC, emmenée par « son ambitieux sélectionneur Florent Ibenge » a connu un premier match difficile dans cette CAN 2017 au Gabon. Le Maroc a malmené la sélection congolaise, mais c’est bien la RDC qui l’a emporté sur le plus petit des scores (1-0).
 
Mais si leurs adversaires ont manqué de réalisme, les Léopards se montrent plus adroits, indique le site. Les joueurs d’Ibenge n’ont pas été flamboyants, mais en alliant solidité et efficacité, ils s’offrent une entame idéale dans cette CAN. Les voilà en tête du groupe C avant leur rendez-vous contre la Côte d’Ivoire (le 20 janvier à 17 heures), conclut rfi.fr.
 
Le Parisien qui s’attendait à une domination marocaine fait remarquer que la RDC a surpris le Maroc.
Dominateurs sur le match, les Marocains ont payé leur manque d'efficacité. Sur leur seule occasion de la rencontre, les Congolais ont marqué grâce à Kabananga, note le site, qui fait remarquer que le Maroc est déjà dos au mur avant le match face au Togo.
 
Pour Eurosport, en ne sachant pas profiter de ses temps-forts, le Maroc a chuté d’entrée face à une sélection de RDC qui a su faire preuve de réalisme pour son entrée dans la CAN 2017.
 
Foot Mercato qui analyse le match constate que les Léopards de la RDC étaient bien en place,  subissaient le jeu mais étaient rarement déséquilibrés par leurs adversaires. Ils se contentaient de se dégager sans vouloir construire le jeu. Malgré les bons déboulés, les Marocains peinaient à s’approcher de la surface, avant l’expulsion de Lomalisa.
 
« CAN-2017 : au bout de l’ennui, la RD Congo arrache la victoire face au Maroc », titre France 24.  Dominés, peu inspirés, les hommes d'Ibenge ont tout de même trouvé les ressources pour ramener trois points d'Oyem, commente le site.
 
Le site Foot.cd fait un zoom sur Junior Kabananga, l’unique buteur de la rencontre entre marocains et congolais du lundi 16 janvier et titre : « Kabananga, le repêché qui sauva les léopards ».
En reprenant avec autant de talent que de détermination ce centre à la 55e minute, indique le site, le N°6 des fauves de la RDC a démontré qu’il n’avait pas volé sa place. Lui qui était d’ailleurs au cœur d’un imbroglio dans l’affaire de la dernière liste : son nom a été ajouté à la dernière minute en lieu et place d’Hervé Kage, rappelle le média qui retrace le parcours du joueur.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (84)
Ebola (82)
RDC (78)
Elections (70)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)