Nord-Kivu : controverse autour d’un arrêté règlementant la pêche sur le lac Edouard

Un arrêté rendu public le 9 janvier par le gouverneur du Nord-Kivu, Julien Paluku, fait polémique. Il autorise cinq villages de pêcheurs situés entre les territoires de Rutshuru, Lubero et Beni d’exploiter les quatre concessions de pêche instituées par le gouverneur sur le lac Edouard. Dans cet arrêté, le nombre d’embarcations de pêche sur le lac Edouard a été limité à 1000.

La Coopérative des pêcheurs de Vitshumbi et la Synergie des écologistes pour la paix et le développement (SEPD), deux ONG œuvrant pour la protection de l’environnement exigent l’annulation de cet arrêté.

Dans un  communiqué conjoint publié mardi 18 janvier, les deux organisations soulignent que le lac Edouard fait partie intégrante du Parc national des Virunga. A ce titre, font-elles savoir, son exploitation ne peut être autorisée et règlementée que par l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

Elles indiquent que dans le plan d’aménagement de l’ICCN, seule une concession de pêche est autorisée à fonctionner sur le lac Edouard.

La Coopérative des pêcheurs de Vitshumbi et la Synergie des écologistes pour la paix et le développement (SEPD) demandent au gouvernement provincial d’initier des consultations avec les gestionnaires du Parc national des Virunga, des organisations des pêcheurs ainsi que les acteurs intervenants dans l’environnement pour trouver un consensus sur la gestion de la pêche sur le lac Edouard avant de la règlementer dans un arrêté.

Le ministre provincial de l’Environnement, de son côté, dit être favorable aux concertations avec tous les acteurs afin de trouver un consensus sur l’application de l’arrêté du gouverneur du Nord-Kivu.

L’arrêté du gouverneur est censé mettre fin à la surpêche, révélée dans un rapport publié le 16 juin 2015 par la coordination provinciale de l’environnement.

Le document avait révélé l’absence de réglementation de la pêche sur ce lac, avec  plus de 4 000 embarcations et 10 villages de pêcheurs opérationnels, faisant usage des engins de pêche prohibés, a indiqué le ministre provincial de l’Environnement.

Une concession de pêche est une étendue limitée des eaux lacustres que les autorités peuvent attribuer à une communauté de pêcheurs  pour leurs activités.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (94)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (45)
Beni (34)
Monusco (30)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (23)
Vclub (19)
Linafoot (18)
Opposition (18)