Vital Kamerhe : « Nous prenons beaucoup de temps pour discuter de nos positionnements personnels »

Vital Kamerhe, président du parti politique Union pour la nation congolaise(UNC)  appelle les acteurs politiques qui participent aux travaux sur les arrangements particuliers de l’accord du 31 décembre, à faire preuve de bonne foi.

« Nous ne pouvons pas comprendre que nous puissions prendre beaucoup de temps pour discuter de nos positionnements personnels alors que l’accord lui-même nous a pris trop peu de temps et c’était la partie la plus importante. Pour terminer le dialogue, il faut d’abord la bonne foi », affirme Vital Kamerhe.

Il fait état de blocage au niveau des travaux en commission mais reconnait que le consensus n’est pas facile à trouver. Il invite les acteurs politiques à se surpasser et à éviter de « fatiguer les évêques ».

« Le travail à faire n’est pas facile. C’est ainsi que le Rassemblement et la MP sont en train d’arrondir les angles sur la question de responsabilisation des animateurs des institutions ou des postes ministériels. Nous sommes en train de fatiguer les Evêques », s’alarme le président de l’UNC.

Il recommande aux politiciens de tout mettre en œuvre pour éviter qu’une solution soit imposée de l’extérieur.

« Je crois que nous sommes arrivés à la page où les politiciens doivent réaliser le rêve de Lumumba et la prophétie de Simon Kimbangu : écrivons notre histoire nous-mêmes. Il ne faut pas que le conseil de sécurité nous surprenne avec un envoyé spécial pour dire : puisqu’ils n’arrivent pas à s’entendre, nous allons désigner un envoyé spécial pour les forcer à s’entendre. Ça sera la honte pour la RDC et son élite », note Vital Kamerhe.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner