Dialogue inclusif: toujours pas de compromis sur le prochain gouvernement

Les parties prenantes aux discussions directes entre le pouvoir et l’opposition au centre interdiocésain n’ont pas trouvé de compromis mardi 24 janvier sur la répartition des quotas des composantes au sein du prochain gouvernement et le mode de désignation du futur Premier ministre.

La Majorité présidentielle avait demandé au Rassemblement de présenter 4 ou 5 candidats parmi lesquels le chef de l’Etat choisirait  le prochain chef du gouvernement.

Une proposition que rejette le Rassemblement, estimant qu’elle ne respecte pas l’esprit de l’accord de la Saint Sylvestre.

D’après les mêmes sources, les évêques de la CENCO ont convenu de laisser la chance aux participants de trouver un compromis sur les questions soulevées jusqu’à ce mercredi.
En cas d’échec, la médiation a promis de prendre ses responsabilités.

Les parties prenantes aux discussions directes entre le pouvoir et l’opposition ont cependant trouvé lundi 23 janvier un compromis sur la composition du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA).
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner