Kinshasa: libération de l’opposant Moni Della

L'opposant Moïse Moni Della a bénéficié de la liberté provisoire, samedi 28 janvier.

Il a quitté la Prison centrale de Makala (Kinshasa) un jour après que son conseil a fait valoir la mesure de décrispation politique, signée aux négociations du Centre Interdiocésain.

A l’issue des travaux des négociations directes sanctionnés par la signature, le 31 décembre dernier d’un compromis politique global et inclusif, la commission  «Décrispation politique » avait décidé de mettre fin aux poursuites judiciaires à l’encontre de quatre prisonniers dits politiques parmi les sept cas emblématiques.

Parmi les prisonniers concernés figure Moïse Moni Della.

L’opposant était poursuivi par le Parquet général de la République pour avoir incité la population à manifester le 19 septembre 2016.

Président du parti Conservateurs de la nature et démocrates (CONADE), Moni Della a passé cinq mois à la prison centrale de Makala.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner