RDC: 9 fédérations du MLC souhaitent la participation du parti au gouvernement

Neuf fédérations du Mouvement de libération du Congo (MLC) souhaitent que le parti lève l’option de participer au gouvernement de transition. Dans une déclaration faite mardi 7 février à Kinshasa, elles estiment que la décision de prendre part ou non à l’exécutif national doit être prise au bureau politique et non de façon « unilatérale » par le secrétariat général du parti. Le parti de Jean-Pierre Bemba compte trente-neuf fédérations au total pour l'ensemble du pays.

La secrétaire générale du MLC avait annoncé que le parti de Jean-Pierre Bemba ne participerait pas au gouvernement de transition qui doit être formé à la suite de l’accord politique du 31 décembre 2016.

« Les présidents fédéraux voudraient et souhaitent, conformément aux statuts du parti, convoquer la réunion du bureau politique pour lever l’option s’il faudrait ou pas participer au gouvernement », a affirmé le porte-parole des 9 fédérations et président fédéral du MLC au Sud-Kivu, Roger Sadiki.

Selon lui, personne ne peut unilatéralement décréter la participation ou non du MLC dans les institutions, sans la décision du bureau politique du parti.

« A chaque décision, il faut toujours réunir le bureau politique. Et le secrétariat général chez nous [au MLC, NDLR], ce n’est pas un organe de décision, c’est un organe d’exécution. Nous devons faire la part de chose », a rappelé Roger Sadiki.

Le 22 novembre 2016, le Front pour le respect de la constitution, conduit par le MLC de Jean-Pierre Bemba, avait renoncé à toute participation au gouvernement de transition.

Pour Roger Sadiki, cette décision qui n’a pas été discutée au sein du bureau politique n’engage que son auteur.

« Dès lors que cette option n’a pas été levée au niveau du bureau politique, cela n’engage que son auteur. C’est ici où nous en appelons à la sagesse des pères les évêques [de la CENCO, qui assurent la médiation des discussions politiques]. Nous sommes là comme défenseurs du MLC et nous allons le défendre jusqu’au bout, jusqu’à ce que tout le monde respecte les prescrits de nos textes », a-t-il ajouté.

Le gouvernement de transition sera composé de 53 membres, dont 42 ministres et 11 vice-ministres. Sa clé de répartition a déjà été décidée par l’opposition et le pouvoir.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (64)
Elections (63)
Ebola (62)
RDC (57)
FARDC (54)
élection (47)
Monusco (44)
Beni (39)
ADF (36)
FCC (33)
Opposition (29)
Caf (28)
Vclub (25)
Léopards (20)
Mazembe (17)
Linafoot (16)