Manono: les jeunes s’inquiètent de l’éventuel retrait de l’ONG MSF/Suisse

Les jeunes du territoire de Manono (Tanganyika) s’inquiètent de l’éventuel arrêt des activités de l’ONG Médecin sans frontière (MSF) Suisse d’ici mars prochain.

Le coordonnateur de l’ONG Regroupement des jeunes de Manono, Dieumerci Kabila, regrette que le MSF/Suisse se retire de cette partie du pays en proie, depuis trois mois, à l’épidémie de rougeole.

Pour lui, l’absence de MSF/ Suisse à Manono aura un impact négatif sur la prise en charge des malades de rougeole.

«En 2015, il s’est déclaré une épidémie de rougeole. L’ONG Médecin sans frontière Suisse est venue intervenir jusqu’à éradiquer cette épidémie. Nous sommes en 2017, cette ONG menace d’arrêter ou de fermer. La population qui a bénéficié de l’assistance ou des soins de cette ONG n’est pas du tout d’accord», a souligné le coordonnateur de l’ONG Regroupement des jeunes de Manono.

Les gens se demandent si l’ONG doit fermer qui interviendra en cas d’épidémie aussi longtemps que la population de cette contrée est dépourvue de moyens financiers.

La population demande au gouvernement de faire en sorte que MSF/Suisse poursuive ses projets à Manono.

Selon des sources concordantes, l’ONG MSF/Suisse veut mettre fin à ses activités à Manono suite au manque de financement.

Contacté, l’un des responsables de cette organisation suisse s’est réservé de tout commentaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner