RDC: 42 policiers tués par des présumés miliciens Kamuina Nsapu

Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) sont tombés dans une embuscade tendue près du village Kamuesha sur la route Tshikapa-Kananga par des présumés miliciens de Kamuina Nsapu. Quarante-deux policiers ont été tués et six ont réussi à s’échapper, ont rapporté dimanche 26 mars à la MONUSCO des sources policières de Kananga dans le Kasaï-Central.  

En rapport avec cette embuscade, d’autres sources affirment que ce sont cinquante-deux policiers qui sont morts, décapités.

A Kinshasa, les responsables de la police, contactés par Radio Okapi, ont promis de se prononcer plus tard à ce sujet.

Cet évènement est survenu vendredi soir près de Kamuesha, lorsque le véhicule transportant les policiers s’est embourbé.

Les autorités provinciales à Tshikapa reconnaissent que le tronçon compris entre 45 et 120 km sur la route Tshikapa – Kananga est contrôlé par les miliciens.

Panique à Kamuesha

Depuis vendredi soir, la localité de Kamuesha, située à une centaine de kilomètres de la ville de Tshikapa, est sous une panique générale à la suite d’une incursion d’un groupe des présumés miliciens du défunt chef coutumier Kamuina Nsapu. 

Ces derniers étaient arrivés sur le lieu à bord d’un camion de la police, ont indiqué des sources à Kamuesha, insinuant qu’il s’agirait du véhicule qui transportait les policiers tués.

Selon quelques habitants, à leur arrivée, les assaillants ont déclaré qu’ils étaient venus venger deux de leurs arrêtés par les chefs locaux et transférés à Tshikapa. C’est ainsi qu’ils ont incendié les maisons du chef de village, celle du chef de groupement et d’un habitant.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner