Mbuji-Mayi: des infirmiers réclament la libération de leur collègue interpellé après le décès d’un médecin

Les infirmiers de l’hôpital général de référence de Dipumba à Mbuji-Mayi observent depuis ce lundi un arrêt de travail pour réclamer la libération de leur collègue.

Ce dernier, infirmier en chef du service pédiatrique, est détenu depuis jeudi 23 mars dernier à la prison de la ville  après le décès du médecin responsable du service de pédiatrie de l’établissement hospitalier.

D’après des sources proches du dossier, l’infirmier a été interpellé après la découverte dans son cabinet de travail du corps du médecin. Les bureaux de deux responsables sont voisins.

Les infirmiers dénoncent une détention « arbitraire » et « prolongée » de leur collègue qui, selon eux, s’était rendu au Parquet pour être entendu.

« On pensait que c’est pour une audition, c’est tout à fait normal. Mais ce que l’on regrette, c’est qu’en plus de perdre notre médecin, notre collègue croupit à la prison depuis jeudi et dans des conditions déplorables », déplore Homère Deng, chef de l’unité des urgences à l’hôpital Dipumba.

Les infirmiers de cet hôpital demandent à la justice de faire son travail pour que leur collègue soit libéré.

La police locale a annoncé avoir transféré ce lundi l’infirmier interpellé pour être entendu au Parquet.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner