Le rôle de la MONUSCO est essentiel, estime Amnesty International

L’ONG Amnesty international affirme dans une déclaration mardi 28 mars que le renouvellement du mandat de la MONUSCO est une occasion pour les Nations unies de réaffirmer leurs engagements et d’intensifier leurs efforts pour éviter que la situation en matière de droits humains ne se dégrade davantage et pour protéger les populations civiles en RDC et dans la région des Grands Lacs.
 
«Face à l’escalade des tensions et aux atteintes aux droits humains résultant du report des élections prévues l’an dernier, la MONUSCO a un besoin urgent de ressources pour protéger les civils pendant la durée du processus électoral, lors notamment des manifestations publiques et des rassemblements électoraux», indique le communiqué.
 
Selon l’ONG, compte tenu du « nombre croissant d’attaques à l’encontre des civils, de l’accroissement de la violence interethnique, de l’incapacité manifeste de l’État à protéger les populations civiles dans certaines zones du pays et de l’instabilité liée au processus électoral, le rôle de la MONUSCO est essentiel ».
 
L’organisation internationale rappelle que bien que les forces de l’ONU et de la RDC aient vaincu le M23 en 2013, ce groupe armé qui a commis de graves atteintes aux droits humains en 2012 et 2013 dans l’est de la RDC, est récemment réapparu à Rutshuru(Nord-Kivu).
 
Elle estime que les risques pour les droits humains se trouvent encore exacerbés par les répercussions des conflits et des crises que connaissent les pays voisins, notamment au Burundi, au Soudan du Sud et en République centrafricaine.
 
Amnesty International recommande au Conseil de sécurité de renouveler le mandat de la MONUSCO et faire en sorte qu’elle dispose des ressources lui permettant de remplir son mandat prévoyant la protection des civils. Cette ONG lui propose aussi de demander une coopération totale entre les pays voisins pour la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et pour la région des Grands Lacs afin de soutenir la RDC et les Nations unies dans leurs efforts de protection des civils.
 
Le conseil de sécurité votera d’ici le 31 mars une nouvelle résolution prorogeant le mandat de la MONUSCO.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (81)
RDC (75)
Elections (73)
élection (61)
FARDC (52)
Beni (45)
Monusco (39)
ADF (33)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (22)
Linafoot (19)
Mazembe (18)