RDC : la MP accuse le Rassemblement de « vouloir prendre le pouvoir par la pression de la rue »

Le porte-parole de la Majorité Présidentielle accuse le Rassemblement de semer le chaos afin de prendre le pouvoir par la pression de la rue. Dans une conférence de presse tenue ce jeudi à Kinshasa, André-Alain  Atundu a donné la réaction de sa plateforme face au communiqué du Rassemblement de l’opposition qui accuse le chef de l’Etat Joseph Kabila de ne pas vouloir de l’accord du 31 décembre 2016 dont le pouvoir et l’opposition n’ont pas réussi à définir les modalités de mise en œuvre à l’issue de plusieurs semaines de discussions.

« La Majorité présidentielle attire l’attention de la population à plus de vigilance sur le fait que les incidents provoqués à dessein dans la ville de Kinshasa afin de créer l’impression d’une situation pré-insurrectionnelle participe au dessein du Rassemblement de mettre à exécution son projet initial de semer le chaos afin de prendre le pouvoir par la pression de la rue », dénonce la MP.

Cette plateforme confirme  « son engagement à œuvrer à la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre en vue de l’organisation des élections crédibles et transparentes dans les délais prévus ». Elle invite, de ce fait le Rassemblement à « un sursaut salutaire de patriotisme et au respect du peuple congolais en contribuant de façon constructive à la présentation d’une short list de trois personnalités à la candidature au poste de Premier ministre ».

La Majorité présidentielle révèle que le Président Joseph Kabila a déjà initié des contacts informels avec les différentes parties prenantes pour baliser le terrain par rapport aux deux questions d’achoppement : les modalités de désignation du Premier ministre et la présidence du CNSA.

Elle exhorte la jeunesse congolaise « à ne pas être l’artisan de son propre malheur en participant à des actions de destruction de la cohésion nationale programmées par le Rassemblement et qui présentent le risque d’éloigner la perspective des élections ».

Le Rassemblement a dénoncé « la mauvaise foi » du chef de l’Etat. Felix Tshisekedi, président du Rassemblement, a appelé mercredi 29 mars à des manifestations pacifiques dans les prochains jours pour réclamer l’application de cet accord.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner