Le Rassemblement estime que « la journée ville-morte a été suivie »

Le Rassemblement, initiateur de la ville morte de ce lundi pour exiger l’application de l’accord du 31 décembre, affirme que son appel a été suivi par la population. Selon Christophe Lutundula, cadre du G7 et du  Rassemblement, cette action a permis de faire  valoir les revendications de la population.

« La journée ville morte a été suivie. C’est le premier signal de la reprise des manifestations pacifiques par la population pour soutenir les revendications et l’action du Rassemblement. La mise en œuvre de l’accord est bloquée par ceux qui nous gouvernent, plus précisément par le Président de la République et ses partisans. Il faut recourir à ce qui est autorisé par la loi et par les règles les plus élémentaires de la démocratie pour obtenir le déblocage de la mise en œuvre de l’accord », analyse Christophe Lutundula.

Il estime que le pouvoir en place doit plutôt « tenir compte de la portée politique de cette action ».

Une journée ouvrable pour certains membres du gouvernement

Le vice-ministre de l’Intérieur, Basile Olongo Pongo, fait « le constat d’échec de la ville morte  décrétée par l’opposition ». Selon lui, la population a vaqué à ses occupations habituelles.

 Il appelle le  Rassemblement  à se mettre autour d’une table avec la Majorité pour résoudre la crise politique de l’heure.

« Je n’ai pas voulu rester dans mon bureau. Je suis descendu moi-même pour me rendre compte de l’effectivité de l’échec de la journée dite ville morte. Elle est ouvrable. Je trouve les jeunes gens en train de travailler, les mamans qui tiennent les gargotes sont en train de préparer. Nous avons affaire à une population mure qui demande aux politiciens de régler leurs problèmes. Nos amis qui sont au Rassemblement, les treize qui veulent entrer au  gouvernement, qu’ils viennent », lance Basile Olongo Pongo.

Le Rassemblement a appelé à une journée "ville-morte" ce lundi  3 avril pour contraindre le Président Joseph Kabila à appliquer l’accord du 31 décembre.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (150)
Ebola (63)
FARDC (61)
Beni (32)
FCC (28)
Djugu (28)
Unpc (27)
Ceni (26)
Ituri (26)
Lamuka (24)
Léopards (23)
ADF (22)
Sécurité (22)
Kinshasa (21)
JED (21)