«Premier ministre» : Bruno Tshibala et Joseph Olenghankoy ont fait une proposition à Joseph Kabila

«En ce qui concerne la désignation du Premier ministre, le Rassemblement courant tshisekediste a formulé une proposition. C’est au président d’en donner la teneur au peuple comme promis», a déclaré mardi 4 avril à la presse, Bruno Tshibala, porte-parole du Rassemblement de l’opposition, à la fin d’un entretien avec le président Joseph Kabila.  
 
Ce dernier reçoit depuis la veille les acteurs politiques congolais pour accélérer la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre qui consacre un partage de pouvoir entre la Majorité et l’Opposition pour gérer la transition et organiser les élections prévues fin 2017, selon ce compromis politique.
 
Bruno Tshibala était accompagné de Joseph Olenghankoy, président des FONUS (Forces novatrices pour l’union et la solidarité). Ce dernier a été désigné président du Conseil des sages du Rassemblement par le « courant tshisekediste-humaniste-progressiste », une aile dissidente de cette plate-forme de l’opposition.
 
« Le courant tshisekediste avait déjà désigné M. Joseph Olenghankoy [comme] président du conseil des sages du Rassemblement. Il est président du CNSA [Conseil national de suivi de l’accord] pour avoir été désigné président du conseil des sages du Rassemblement », a également affirmé Bruno Tshibala.
 
L’accord du 31 décembre attribuait à Etienne Tshisekedi, à l’époque président du conseil des sages du Rassemblement, les fonctions de président du Conseil national de suivi de l’accord (CNSA) du 31 décembre. Etienne Tshisekedi est mort début février à Bruxelles sans jamais exercer ces fonctions.
 
Pierre Lumbi, président du parti MSR désigné à la succession d’Etienne Tshisekedi comme président du Conseil des sages du Rassemblement, a été contesté par l’autre aile du Rassemblement conduite par Bruno Tshibala. Ce dernier rejette aussi la création de la « présidence », un nouvel organe du Rassemblement que dirige Felix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l’UDPS.
Lundi soir, Felix Tshisekedi a jugé dans un communiqué les consultations engagées par le président Kabila « inappropriées », l’accusant d’être juge et partie.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (146)
Ceni (115)
Elections (81)
FARDC (49)
Police (49)
Kasaï (42)
Monusco (38)
élection (37)
CNSA (35)
Kananga (34)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (23)