RDC: 5 morts dans des heurts dans le Haut-Katanga

Cinq personnes, dont trois civils et deux militaires, ont été tuées mardi 4 avril après des échauffourées qui ont opposé dans la matinée des militaires FARDC à la population à Kapolowe Gare dans le secteur Lufira , territoire de Kambove dans la province du Haut Katanga.

Des témoins renseignent que vers 20 heures de lundi dernier, un vendeur de charbon a croisé des militaires en poste qui gardent la ligne haute tension de la SNEL dans ce secteur. Les mêmes sources indiquent que ces militaires ont voulu extorquer de l’argent à la victime.

Face  à sa résistance, ils l’ont tué à l’arme blanche. D’autres sources affirment que la victime a été trouvée déjà morte sur la voie ferrée.  Et ce sont les militaires qui ont amené le corps chez le chef de la localité.

Le lendemain matin,  la population s’est soulevée pour protester contre la mort de cette personne.  Elle a barricadé la route Lubumbashi – Likasi.

Les mêmes sources soulignent que les militaires sont intervenus et ont tiré à balles réelles.  Un manifestant est mort sur place et un autre qui était blessé par balles a succombé quelques temps après dans un centre hospitalier.

En réaction, la population a lynché un capitaine, commandant de ce secteur et son garde du corps. Pour le moment, les habitants de la localité de Kapolowe Gare ont trouvé refuge en brousse, craignant les représailles des militaires.

Radio Okapi n’a pas réussi à joindre les autorités civils et militaires locales.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner