Nord-Kivu: arrestation de 14 militaires accusés de pillage

L’auditorat militaire supérieur opérationnel du Nord Kivu a arrêté quatorze militaires dont un officier supérieur de l’armée déployés dans le cadre des opérations Sokola I au sud de Beni (Nord-Kivu). Ils sont accusés d’avoir pillé des habitations pendant une opération militaire.

Ces militaires sont détenus depuis mardi 11 avril à la prison centrale de Beni. Parmi eux figurent le major César Lwamba, commandant compagnie du bataillon commando, et le capitaine Mabosoli Baninga, commandant de la 3e compagnie du 3303e régiment, déployés à Beni pour les opérations Sokola 1 Sud.

Selon des sources de l’auditorat militaire supérieur opérationnel du Nord-Kivu, ces militaires sont poursuivis pour des pillages perpétrés pendant une  opération lancée par l’armée entre  le 2 et 4 avril dernier contre un groupe Maï-Maï dans la localité de Kalau.

Les mêmes sources rapportent qu’après avoir repoussé les miliciens, ces militaires s’étaient introduits dans des maisons de civils emportant des matelas, des assiettes, des poules, des chèvres et d’autres biens de valeur.

Au moins soixante-dix victimes sont déjà entendues par les enquêteurs qui travaillent avec l’appui technique du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner