Attaque de Vitshumbi: sept officiers militaires du Nord-Kivu arrêtés

La Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu a arrêté sept officiers des forces navales des FARDC, à Goma, à l’issue d’une enquête lancée depuis mercredi 7 décembre, à la cité de Vitshumbi.

Cette juridiction les accuse de perte d’armement par négligence lors de l’attaque des miliciens, mardi dernier, à la cité de Vitshumbi, située à environ 120 km de Goma.

Parmi les officiers arrêtés, il y a le commandant des forces navales des FARDC au Nord-Kivu qui, selon certaines indiscrétions, était absent lors de cette attaque.

Selon des sources militaires, des enquêtes menées à Vutshumbi porteront notamment sur des cas de pillages et meurtres perpétrés par des Maï-Maï qui ont causé des dégâts énormes à Vitshumbi.

Ces Maï-Maï venus du parc national des Virunga et du lac Edouard avaient attaqué la cité de Vitshumbi mardi dernier tôt le matin. Ils ont été repoussés par les FARDC après avoir pillé la ville.

Le bilan des sources militaires après les accrochages fait état de trois personnes tuées dont un Maï-Maï, cinq blessés et deux FARDC portées disparues.

Après une heure de combats, les forces loyalistes ont délogé les miliciens et ont repris le contrôle de la localité et de leurs positions.​

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (134)
Ebola (70)
FARDC (65)
Djugu (43)
Léopards (42)
FCC (34)
Can 2019 (28)
Ituri (26)
Lamuka (25)
JED (22)
Unpc (22)
Beni (21)
Monusco (19)
Ceni (19)
Sécurité (19)