Walikale: la localité de Chambucha vidée de ses habitants

La plupart des habitants de Chambucha, une localité du territoire de Walikale (Nord-Kivu) frontalier au Sud-Kivu, ont abandonné leurs habitations depuis lundi dernier et se sont réfugiés jusqu’à ce mercredi 12 avril dans d’autres localités de Walikale.

D’après des sources locales, ces villageois ont abandonné leur localité suite au meurtre lundi d’un commerçant des vaches que les habitants de Chambucha ont attribué à une aile des Maï-Maï «Kifuafua », actifs dans la région.

Ces miliciens auraient appréhendé la victime qui se rendrait chez elle,  l’ont abattue d’une balle avant d’emporter 3500 dollars américains qu’elle avait dans son sac.

Faute de la présence des forces de l’ordre dans le secteur, la plupart des habitants de Chambucha se sont réfugiés dans les localités voisines de Hombo, Katatwa et Otobora.

Ils fuient la présence de ce groupe armé aux abords de leur localité.

Les mêmes sources rapportent que cinq présumés auteurs de ce meurtre ont été arrêtés par leur chef, qui a ouvertement dénoncé ce meurtre.

D’après un notable local, les Maï-Maï gèrent plusieurs localités de Walikale, où les forces de l’ordre sont absentes.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner