RDC: le gouvernement présente une vidéo de l’exécution des deux experts onusiens

Le gouvernement congolais a présenté lundi 24 avril pour la première fois, une vidéo estimée comme celle de l’exécution de deux experts de l’ONU au Kasaï. Au cours d’une rencontre avec les responsables  des médias de Kinshasa ainsi que des correspondants de la presse internationale, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a induqué que les auteurs de ce double crime étaient des «terroristes» et non des miliciens Kamuina Nsapu.

C’est pour la première fois que la police scientifique montre des images de l’exécution  de l’Américain Michael Sharp et de Zaida Catalan de nationalité Suédo-chilienne, portés disparus depuis le 12 mars dernier.  Selon le porte-parole du gouvernement, les auteurs ne sont pas des miliciens mais «des terroristes» opérant sous le label  de Kamuina Nsapu.

D’après ces images, l’Américain est le premier à avoir été exécuté suivi de Zaida Catalan. Ce sont des images effroyables, que certaines personnes conviées à cette rencontre n’ont pas souhaité regarder à cause de leur cruauté.

Selon Lambert Mende, les personnes figurant sur ces images sont toutes aux arrêts.

Autre vidéo montrée  au cours de cette rencontre, c’est celle montrant l’exécution d’une quarantaine de policiers par des présumés miliciens Kamuina Nsapu.

Ingérence

Au cours de cette réunion qui s’est déroulée au cabinet du ministre de la communication et porte-parole du Gouvernement, Kinshasa a par ailleurs critiqué ce qu’il appelle l’ingérence  du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme et certains partenaires occidentaux dans la gestion de la sécurité au Kasaï.

Ils ne prennent pas soins, selon Lambert Mende, de vérifier si la loi et le règlement  autorisent  l’armée à appuyer la police dans ces genres de situation.

«N’importe quel fonctionnaire des Nations-Unies qui obtient n’importe quelle information relative à un fait criminel sur notre territoire la traite à sa manière et en désigne les soi-disant auteurs comme s’il constituait en lui-même une juridiction de l’ordre judiciaire. C’est inacceptable dans un Etat de droit car en RDC comme partout au monde, le rôle de culpabiliser n’est dévolu qu’au seul juge», a-t-il déploré dans un communiqué intitulé «commentaires du gouvernement sur les atrocités des terroristes ‘Kamuina Nsapu’ au Kasaï».

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (105)
RDC (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (19)
Opposition (17)