Kasaï-Central: la société civile demande à la CENI d’enrôler les électeurs

La société civile du Kasaï-Central appelle la CENI à organiser les opérations d’enrôlement des électeurs dans cette province. Elle a pris cette position à l’issue d’un échange samedi 29 avril à Kananga entre les responsables de cette structure et l’antenne provinciale de la CENI. Celle-ci avait décidé de surseoir à ces opérations pour cause d'insécurité dans cette province.

Les participants à cette tribune d’expression populaire ont estimé que le Kasaï-Central ne pouvait pas faire exception car d’autres provinces de la RDC, victimes de l’insécurité,  ont connu l’enrôlement des électeurs.

Dans un mémorandum adressé au président de la CENI,  la société civile  du Kasaï-Central s’engage à sensibiliser toutes les couches de la population à consolider la paix qui, selon elle, est déjà acquise avec le concours des autorités politico-administratives.

Lors d’une séance de travail avec les députés et sénateurs de cette partie du pays, le président de la  Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, avait décidé, mercredi 26 avril  de surseoir aux opérations d’enrôlement des électeurs dans les provinces du Kasaï et Kasaï-Central, affectées par la milice Kamuina Nsapu.

«Au regard des problèmes que nous connaissons sur terrain au Kasaï et au Kasaï-Central, dont le décès de notre chef d’antenne décapité et de notre président du centre d’inscription, décapité, et bien d’autres problèmes qu’on a connus en termes de pillage du matériel et autres, la CENI a décidé de surseoir à l’enrôlement dans les deux provinces du Kasaï et du Kasaï-Central», avait  indiqué M. Nangaa.

La MONUSCO avait affirmé qu’elle était toujours «prête à accompagner la CENI dans la réussite des opérations d’enrôlement des électeurs», bien que reportées  dans les provinces du  Kasaï et Kasaï-Central. David Gressly, adjoint du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en  avait indiqué que la MONUSCO est disposée à apporter un soutien logistique et sécuritaire pour que l’enrôlement se déroule dans les bonnes conditions dans cette partie du pays.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner