Les députés Minaku et Bamporiki dénient à Guy Nzanga la paternité de la loi sur la Cour des comptes

Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku, et le député UNC, Jean-Marie Bamporiki, affirment que l’ancien député du Parti Lumumbiste unifié (PALU), Guy Nzanga, n’est pas l’auteur de la proposition de loi sur l’organisation et le fonctionnement de la Cour des comptes. Cet ancien député avait soutenu qu’il était initiateur de ce texte en examen à l’Assemblée nationale et présentée par les députés Minaku et Bamporiki.

Jean-Marie Bamporiki soutient que les arriérés d’une ancienne législature ne peuvent pas être reconduits dans la nouvelle législature:

«Une initiative législative ne peut pas transcender des législatures. Dès que la législature est terminée, tout est terminé. Personne ne peut se dire initiateur d’une loi dans une législature et s’en prétendre dans une autre. Le député [Guy Nzanga] dont vous nous parlez, on ne se connaît pas».

Il précise que la proposition de loi qu’ils ont présentée, le président de l’Assemblée nationale et lui, leur a été soumise par les experts de la Cour des comptes et de l’Union européenne.

Relire aussi: L’ancien député Guy Nzanga affirme être l’auteur du projet de loi sur la Cour des comptes

«Comme le président de l’Assemblée nationale l’a bien expliqué à la plénière, nous avons été approchés par l’Union européenne et la Cour des comptes, qui avaient une mouture. Nous nous sommes portés candidats pour endosser cette mouture. Nous y avons travaillé pendant plus d’une année. Alors, que quelqu’un se prétende en être auteur, c’est à lui de le prouver», note le député Bamporiki.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner