Droit humains: le chef des forces de la MONUSCO insiste sur la collaboration avec les FARDC

Au cours des discussions avec les autorités du Haut-Katanga, le commandant des forces de la MONUSCO, général  Mgwebi Mbuyi Leso, a insisté sur la nécessité d’une collaboration entre la mission onusienne et l’armée congolaise (les FARDC).

Une collaboration basée notamment sur des échanges des informations en rapport avec des cas des violations des droits de l’homme commis par des militaires censés bénéficier de la coopération entre les deux institutions.

«Nous devons discuter, veiller. Nous devons déclarer que les unités, les individus et les commandants ne sont pas impliqués dans les violations des droits de l’homme, avant de leur apporter un quelconque appui, pour s’assurer que les questions de violation et de respect des  droits de  l’homme sont prises en compte », a affirmé le général  Mgwebi Mbuyi Leso.

D’après le force commander de la MONUSCO, l’armée congolaise et la mission onusienne se sont engagées pour qu’en cas des violations des droits de l’homme commises par des militaires,  des investigations soient menées et des actions judiciaires engagés à l’encontre des auteurs.

« Ce n’est pas seulement notre affaire à nous seuls mais cela engage les généraux FARDC qui prennent l’affaire au sérieux » a-t-il souligné.
Le commandant des forces de la MONUSCO a séjourné à Lubumbashi du 1er au 3 mai dans le cadre de sa première visite officielle dans la province du Haut-Katanga.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner