Les confessions religieuses peuvent-elle arrêter la pollution sonore ?

Les confessions religieuses implantées à Kinshasa ont jusqu’au 25 juin pour se mettre en ordre, et se préparer à se conformer aux lois interdisant l’occupation des voies publiques et le tapage diurne et nocturne. Cela ressort des résolutions prises par une commission mixte Police nationale congolaise-églises mardi 6 juin dernier au commissariat de la PNC Kinshasa, entre les deux parties en plénière.

-Comment commentez-vous cette décision ?

/sites/default/files/2017-06/20170615-pa-eglise-et-tapage-nocturne-site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (88)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (62)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (40)
Opposition (33)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (27)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)