RDC: le G7 salue le message «courageux » de la CENCO

Dans un communiqué publié samedi 24 juin, le G7 salue le message des évêques catholiques, appelant à la tenue des élections en RDC avant la fin de l’année. Pour cette plateforme de l’opposition, le message livré par la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) est «lucide, clair, pertinent et courageux; au moment où la répression et la misère poussent certains Congolais à tomber dans le découragement et le désespoir.» 

« Nous souscrivons la déclaration [des évêques] qui rencontre bien la nôtre, nous souscrivons à son contenu et à l’appel lancé aux Congolais », affirme Christophe Lutundula.

Vendredi 22 juin, les prélats catholiques ont exigé la tenue des élections avant décembre 2017, dénonçant qu’«une minorité de concitoyens a décidé de prendre en otage la vie des millions de Congolais.»

Le G7 appelle de ce fait la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à présenter le calendrier électoral au plus tard le 31 juillet.

«Quoiqu’il en soit, le G7 insistera au Rassemblement [des forces politiques et sociales acquises au changement] pour que tout soit mis en œuvre pour contraindre le président Kabila à libérer le processus électoral et à la CENI, à organiser les élections dans les délais convenus», a affirmé Christophe Lutundula, le porte-parole du G7.

L’accord du 31 décembre 2016, conclu par le pouvoir et l’opposition sous la médiation des évêques catholiques, prévoit la tenue des élections présidentielle, législatives et provinciales avant le 31 décembre 2017.  

«Au 31 juillet, la CENI doit nous présenter un fichier électoral, quitte à dire qu’à la page 8 ou 9, concernent telle province – par exemple le Kasaï – il y a des problèmes. Et nous devons nous retrouver dans la cadre des concertations qui existent à la CENI quel est le traitement particulier à apporter à ces deux une fois objectivement justifiés», a poursuivi M. Lutumdula.

Vous pouvez l’écouter ici :

/sites/default/files/2017-06/web-01._2506017-p-f-kinshasag7lutundula-00.mp3

Elément de renfort

Le parti politique « Envol » salue également la démarche de la CENCO qui appelle à la mobilisation du peuple congolais pour la tenue des élections en décembre 2017.

Pour ce parti membre de la plateforme Alternance pour la République (AR), qui soutient la candidature de Moise Katumbi à la prochaine élection présidentielle, cet appel de l’Eglise catholique est un élément de renfort autour l’Accord du 31 décembre. Un texte qui, selon l’Envol, doit être mis en application dans sa lettre et dans son esprit.

« Nous avons compris que nos principaux partenaires à l’extérieur continuent à tenir la feuille de route appelant aux élections le 31 décembre comme étant la seule crédible pour amener le payx aux élections et sortir de la crise », a ajouté le président de l’Envol, Delly Sesenga.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (101)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (87)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)