Un groupe de pression créé pour obtenir la libération de 4 artistes arrêtés à Goma

Après l’arrestation la semaine dernière à Goma au Nord-Kivu de 4 jeunes artistes qui manifestaient contre les tueries à Beni et aux Kasaï, un groupe de pression dénommé «Mouvement des artistes visuels indépendants» a été créé pour obtenir leur libération.

« Si l’on continue à les maintenir en détention, nous sommes prêts à mobiliser la jeunesse entière parce que nous, les artistes, sommes des leaders d’opinion. Nous allons mobiliser d’autres jeunes pour faire pression et obtenir leur libération», a indiqué lundi 26 juin à Radio Okapi, un porte-parole de ce groupe, Félicien Ef Two Key.

De son côté, l’avocat conseil des artistes arrêtés dit poursuivre les démarches pour obtenir leur mise en liberté. Il annonce sans plus de détails qu'un problème de caution se poserait.

Sur son compte Twitter, le mouvement citoyen LUCHA a indiqué que la justice exige 200  dollars américains par personne «pour libérer sous caution les quatre artistes». 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner