Toutes les boucheries de Bunia fermées

Toutes les boucheries sont fermées depuis lundi 26 juin dans la ville de Bunia, suite au deuil de sept jours décrété par l’Association de bouchers de l’Ituri pour protester contre l’assassinat la semaine dernière de deux de leurs membres dans la plaine du lac Albert. Selon cette association, sept bouchers ont été tués par des hommes armés depuis 2012. De leur côté, les autorités locales redoutent des conséquences néfastes de cette décision sur la population.

Aucune boucherie de viande de bœuf, chèvre et cochon n’est opérationnelle à Bunia. L’association des bouchers affirme avoir suspendu les activités pour compatir avec les familles de leurs membres tués vers Kalyabugongo. Cette structure demande aux autorités d’assurer la protection des bouchers, qui sont la cible d’hommes armés dans la zone.

«En 2012, on a eu un massacre des bouchers du secteur Shevia. En 2017, deux autres bouchers du secteur Shevia [ont été tués]. Raison pour laquelle, nous avons décrété les jours de deuil et demandé aux autorités d’ouvrir une enquête», a expliqué le président du conseil d’administration de cette association, Baguma Kasa.

L’inspecteur de l’agriculture, pêche et élevage en Ituri, Lokadi Vonda Tabayi, signale déjà des conséquences de cette décision des bouchers. Il s’agit notamment de la suspension des activités d’abattage des bovins à l’abattoir industrielle de Bunia, susceptible d’occasionner sur le marché la circulation de la viande non contrôlée par les vétérinaires.

«Sur le marché, il y aura rareté de la viande. Par conséquent, les produits de substitution – comme les poissons – risquent d’avoir des prix élevés. Et cela est en défaveur des consommateurs », a estimé M. Lokadi.

Il a ainsi appelé les bouchers à rouvrir les boucheries pour ne pas pénaliser les consommateurs de la viande en cette période de la fête de l’indépendance nationale.

 

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner