La RDC enregistre une perte de 4,5% du PIB suite à la sous-alimentation des enfants

Selon une étude réalisée par le Programme alimentaire mondial (PAM), l’économie congolaise a enregistré une perte chiffrée de 1,7 milliards de dollars américains, soit 4,5% du PIB.

Cette situation est due à la sous-alimentation des enfants.

Lançant les résultats de cette étude, jeudi 6 juillet à Kinshasa, le Premier ministre, Bruno Tshibala, a indiqué que la nutrition doit être inscrite au cœur des priorités du développement.

«La malnutrition constitue un défi majeur pour notre développement. Mais également une urgence silencieuse et contribue également à elle seule pour 48 % à la mortalité infantile. Elle est l’une des causes de la déperdition scolaire», a relevé M. Tshibala.

Selon lui, l’assemblée mondiale de la santé a adopté en 2012, un ensemble d’objectifs ambitieux contre toute forme de malnutrition auxquels la RDC a souscrit.

«Ces objectifs sont réalisables à condition de déployer à grande échelle un ensemble de mesures concrètes», a-t-il ajouté.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner