Le Rassemblement dénonce l’interpellation d’une trentaine de ses militants à Lubumbashi

La police nationale congolaise a interpellé vendredi 14 juillet à Lubumbashi dans l’après-midi une trentaine de militants du Rassemblement de l’opposition, dénonce Gabriel Kyungu, responsable de cette coalition de l’opposition dans les provinces issues du démembrement du Katanga.

Les militants interpellés revenaient d’une manifestation organisée par M. Kyungu dans sa résidence.

Ils avaient pris place à bord d’un véhicule pour regagner leurs résidences respectives quand ils ont été interceptés par un véhicule de la police.

Un militant qui a réussi à s’échapper raconte la scène :

«Nous revenions de la manifestation. Certains parmi nous devaient descendre au niveau du complexe scolaire Imani. Soudain, un véhicule de la police s’est interposé devant notre véhicule. Les policiers ont arrêté tout le monde. Moi, je me suis caché. La police est partie avec les autres occupants du véhicule».

Gabriel Kyungu s’est rendu sur lieu de l’interpellation. Il aurait été menacé par les policiers avant de décider de rentrer à son domicile.

La police a saisi le véhicule qui transportait les militants. Elle ne souhaite pas, pour le moment, commenter cette affaire.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (148)
Ceni (115)
Elections (82)
FARDC (49)
Police (49)
Kasaï (39)
Monusco (39)
CNSA (35)
élection (35)
Kananga (34)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (23)