RDC : au moins un mort dans une attaque au marché central de Kinshasa

Une dizaine de jeunes gens armés de machettes, couteaux et armes à feu, ont attaqué le marché central de Kinshasa peu avant 14 heures (heure locale), tuant l’administratrice de ce marché et au moins un de ses gardes du corps, selon des témoins. Des sources proches de l’hôtel de ville de Kinshasa ont confirmé ce bilan.

Selon d’autres témoins, les auteurs de l’attaque portant des bandeaux rouges autour de la tête affirmaient être venus « pour libérer le pays ». Les commerces ont rapidement fermé, marchands et acheteurs quittaient en grand nombre et dans la panique le périmètre du marché central. Un reporter de Radio Okapi a constaté que les policiers et militaires arrivés en renforts quadrillaient la zone du bureau de l’administrateur du marché central.

Joint au téléphone à partir du marché central où il s’est rendu peu de temps après l’attaque, le commissaire provincial de la police de Kinshasa, le général Célestin Kanyama a identifié les assaillants comme étant un « groupe de voleurs et criminels ». Il s’est abstenu sur le coup d’avancer un bilan.

« Ce sont des voyous, des voleurs, des criminels qui sont venus pour se ravitailler au niveau du grand marché par des moyens malhonnêtes. Ils se sont attaqués aux éléments de la Police et ont volé les biens d’autrui. Ils ont été immédiatement repoussés. La situation est calme. La population peut se calme. La Police continue à faire son travail », a dit le général Kanyama à Radio Okapi, promettant de donner tous les détails « dans les heures qui suivent ».

Vous pouvez écouter le général Célestin Kanyama dans cet extrait sonore.

/sites/default/files/2017-07/02._140717-p-f-kin_kanyama_sur_debandade_au_marche_centrale.mp3

Le calme est revenu peu après l’attaque. Les boutiques et commerces du marché ont rapidement fermé. Commerçants et clients ont quitté le lieu dans la précipitation.

La nouvelle de l’attaque au marché central s’est vite répandue dans la ville. En quelques minutes, plusieurs employés de bureau ont quitté le centre-ville, occasionnant des embouteillages à plusieurs endroits de la ville.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires

RDC (183)
Ceni (121)
Elections (89)
FARDC (51)
Kananga (45)
Monusco (38)
CNSA (37)
Kasaï (35)
Police (33)
Grève (31)
Kinshasa (31)
élection (30)
Léopards (27)
Onu (24)
Cholera (23)
gouverneur (21)