Kwango: la police empêche une plénière sur la déchéance du gouverneur

A Kenge (Kwango), la police nationale a empêché, vendredi 21 juillet, la tenue d’une plénière de l’Assemblée provinciale qui examinait la déchéance du gouverneur Larousse Kabula. Ce dernier est accusé de mauvaise gestion et détournement des deniers publics.

Le vice-président de cette institution, Léopold Kanguluba, attribue cette intervention de la police au vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Emmanuel Ramazani Shadary:

«Le président [de l’Assemblée provinciale] devait commencer directement il y a eu le coup de fil du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur. Il a donné des instructions au président pour dire qu’on ne pouvait pas débattre de la motion».

Il dit avoir tenté en vain de prouver qu ministre de l’Intérieur l’importance du sujet à débattre qui, selon lui, avait l’objet de la session extraordinaire.

Léopold Kanguluba regrette que le ministre de l’Intérieur ait décidé de déployer des policiers pour empêcher la poursuite de la plénière de l’Assemblée provinciale du Kwango.

«Je ne vois même pas pourquoi on devait craindre. Ce n’est pas la première assemblée provinciale qui cherchait à déchoir un gouverneur. Si on aime que le Kwango se développe, on ne pouvait pas nous empêcher de travailler», a-t-il déploré.

Les députés provinciaux du Kwango comptent par ailleurs se retrouver lundi prochain pour décider de la poursuite ou non du débat sur la déchéance du gouverneur.

Pour sa part, le porte-parole du gouverneur du Kwango reconnait la suspension de la plénière mais ne confirme pas l’intervention du vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner