Tanganyika : un calme précaire règne à Bendera

La population de Bendera, localité située à 125 km de Kalemie, dans la province du Tanganyika, vit un calme précaire après l’attaque orchestrée par la la milice maï-maï Yakutumba et une série d’affrontements entre les populations Twa et les Bafuliru, à l’issue desquels l’armée régulière est parvenue à remettre de l’ordre.

L’attaque de Yakutumba avait eu lieu les 28, 29 et 30 juin derniers. Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont réussi à repousser la milice. Un témoin rencontré à une cinquantaine de mètres de la base de la MONUSCO, parle d’un calme précaire.

« Ce n’est pas une vie normale. Les gens ne circulent pas comme par le passé. A partir de 19h, chacun reste terré chez soi », affirme cet habitant. Même les mototaxis ont du mal à reprendre leurs activités.

Djuma Assani, le chef intérimaire de groupement Mahila estime que l’attaque de Yakutumba, et le conflit entre Twa et Bafuliru constituent un danger pour son entité.

« La situtation est calme aujourd’hui, nous respirons un peu la paix. Mais la guerre de Yakutumba a occasionné beaucoup de morts, beaucoup de personnes se sont déplacées. Concernant le conflit entre les Twa et les Bafuliru, les Bafuliru commencent à retourner, mais les Twas s’y opposent », explique-t-il.

Pourtant, il y a trois semaines, un dialogue intercommunautaire s’est tenu à l’initiative des autorités territoriales en collaboration avec la MONUSCO.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner