Kinshasa : la police arrête une dizaine de présumés Kulunas

La police nationale congolaise (PNC) a arrêté, jeudi 27 juillet, une dizaine de présumés bandits appelés kuluna dans la commune de Ngiri-Ngiri. Ces malfrats sont partis du quartier voisin, Kimbangu, dans la commune de Kalamu pour s’attaquer à un deuil d’un jeune garçon d’une vingtaine d’années, témoigne l’oncle du défunt, qui a requis l’anonymat.

Selon lui, ces personnes, parmi lesquelles deux filles, ont lancé des pierres sur le corbillard et le cercueil peu avant la levée du corps pour l’enterrement.

Il demande aux autorités judiciaires d’appliquer la loi à l’égard de ces «bombes à retardement» pour ne pas mettre la ville en insécurité.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner