La société civile du Sud-Kivu « scandalisée » par les déclarations de Bitakwira sur un présumé financement de la marche du 31 juillet

La société civile au Sud-Kivu se dit « scandalisée » par les allégations du ministre du Développement rural, Justin Bitakwira, affirmant que certains leaders politiques ont remis 50 000 USD à chacune des organisations citoyennes qui ont marché lundi pour réclamer la tenue des élections en 2017.
 
Dans une déclaration faite mardi à la presse, Jean Chrisostome Kijana, le président de la Nouvelle dynamique de la société civile du Sud-Kivu dénonce des allégations qui « salissent l’engagement de tout un peuple ».
M. Kijana recommande au ministre Bitakwira de retirer ses propos, le menaçant d’engager contre lui de poursuites pour « imputation dommageable » en cas de refus.
 
Vous pouvez suivre Jean Chrisostome Kijana dans cet extrait sonore :

/sites/default/files/2017-08/03._020817-p-f-bukavu_reaction_societ_civile_propos_bitakwira-web.mp3

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner