Appel à la ville-morte à Goma : activités au ralenti, 4 personnes interpellées

Les activités tournaient au ralenti mardi 8 août à Goma suite à l’appel à la journée ville-morte du Rassemblement de l’opposition. Des sources sur place rapportent qu’il n’y a quasiment pas eu d’activités au centre commercial de Birere. Seuls « quelques rares taxi-motos et bus » ont été aperçus par moment au centre-ville de Goma.
 
A en croire les mêmes sources, plusieurs jeunes avaient placé des barricades sur la route Katindo-Ndosho à la sortie ouest de la ville pour empêcher la circulation. D’autres brûlaient des pneus sur la chaussée, sur l’axe «Entrée ULPGL» à Goma.
 
Dépêchées sur place, les forces de l’ordre ont interpellé quatre personnes qu’elles soupçonnaient d’être en connivence avec ceux qui troublent l’ordre public dans la ville. Les personnes interpellées étaient pourtant des passants, relèvent des sources concordantes sur place, qui font également état d’un déploiement important des policiers dans plusieurs endroits stratégiques de la ville.
 
C’est vers la mi-journée que quelques commerces ont commencé à ouvrir au centre commercial de Birere, considéré comme le cœur des activités commerciales à Goma. Il n’y avait cependant pas l’engouement habituel.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner