Uvira : paralysie des activités suite à l’appel à la journée ville-morte du Rassemblement

Les activités ont été paralysées mardi 8 août à Uvira (Sud-Kivu), suite à la journée ville-morte décrétée par le Rassemblement de l’opposition pour réclamer la tenue des élections en 2017.  Aucune moto, ni véhicule n’a été aperçu sur les grandes artères de la ville depuis la matinée.
 
Seuls les véhicules de la police faisant des patrouilles diurnes dans certains ponts réputés chauds de la ville ont été signalés, rapportent des témoins qui notent également une présence renforcée des forces de l’ordre et de la défense dans des places dites stratégiques de la cité d’uvira.
 
Par ailleurs, ajoutent ces sources, la plupart des commerces, banques et représentations des télécoms étaient fermés jusqu’à la mi-journée. Des groupes isolés des jeunes étaient également perceptibles le long de certaines artères de la ville. Au micro de Radio Okapi, certains ont recommandé au Rassemblement de mener des actions ciblant plus les gouvernants, estimant que les journées villes-mortes décrétées régulièrement par l’opposition affectent plus les gagne-petit.
 
Pour sa part, le représentant du Rassemblement de l’opposition-aile Limete à uvira, Jean-Jacques Elakano affirme avoir subi la pression de la population pour que la durée de cette manifestation, initialement prévue pour deux jours, soit réduite à un seul jour afin de ne pas étouffer le petit peuple qui vit de la débrouillardise. Les représentants locaux des partis ayant appelé à la grève générale promettent de se réunir pour examiner cette requête.
 
La synergie des médias d’Uvira de son côté dénonce l’arrestation par les services de sécurité d’un journaliste cameramen de la Radio télé Tuungane. Ce journaliste a été interpellé alors qu’il filmait la route à Kalimabenge pour illustrer la ville-morte. La corporation réclame la libération sans condition du prévenu et la restitution de son matériel de reportage confisqué.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner