RDC : le rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme indexe les forces de l’ordre

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme a révélé la semaine dernière, dans un rapport, que près de 250 personnes ont été victimes d’exactions extrajudiciaires et d’assassinats ciblés entre le mois de mars et juin dernier, dans la région du Kasaï.

Ce document indique que les forces de l’ordre locales et d’autres agents de l’Etat ont activement fomenté, alimenté et parfois même dirigé les attaques sur la base de l’appartenance ethnique.

En réaction, le gouvernement rejette les allégations contenues dans ce rapport.

Comment analyser ce rapport ?

Les débatteurs de ce soir sont :

- Jean-Claude Katende, président national de l'association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho).

-Maitre Guillaume Manjolo, Avocat et secrétaire Général de l’Union des Libéraux Démocrates Chrétiens. Il est aussi communicateur de la Majorité présidentielle.

-Boniface Musavuli, analyste politique. Il est auteur de l’ouvrage intitulé, "Les Génocides des Congolais".

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488
Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

/sites/default/files/2017-08/08082017-a-f-decrapport-hcnudh-01.mp3

 

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner