Nord-Kivu : le Parc des Virunga a perdu plus de 50% de sa population d’éléphants en 30 ans

Le Parc national des Virunga a perdu plus de 50% de sa population d’éléphants au cours de ces trois dernières décennies, a alerté le Fond Mondial pour la Nature (WWF) le 12 août dernier à l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de l’Eléphant.
 
«En 1960 nous avions au moins 60 000 éléphants dans le Parc National des Virunga. Aujourd’hui, on ne peut même plus y compter 30 000. Ces pachydermes sont menacés mais aussi nous devons les protéger», a affirmé Gédéon Bakerethi chargé de communication à WWF dans le Nord-Kivu.
 
WWWF en appelle à plus d’efforts «pour sauver ce qui reste de la population d’éléphants sur ce site». Gédéon Bakerethi attribue la diminution des éléphants dans les Virunga à ce qu’il qualifie de « militarisation » de ce parc à travers les différentes opérations militaires de l’armée qui dévastent des habitats naturels des eléphants et le braconnage auquel s’adonnent les groupes armés actifs dans la région.  
 
M. Bakerethi plaide pour plus d’efforts, préconisant notamment l’augmentation des patrouilles et l’amélioration du système de suivi de ces animaux, pour «sauver ce qui reste de la population d’éléphants sur ce site».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)