Le professeur Labi salue les retombées positives du découpage du Katanga

Deux ans se sont écoulés depuis que le Katanga, comme certaines provinces de la RDC, a été effectivement démembré en quatre nouvelles provinces: Haut-Katanda, Luala, Tanganyika et Haut-Lomani. Ce découpage a eu des effets positifs sur le plan économique, estime Labi Boketshu, professeur d’économie à l’Université de Lubumbashi. Il évoque notamment le rétablissement des infrastructures dans les centres de production.

Avec le découpage de l’ex-Katanga, les dirigeants ont été rapprochés de leurs administrés. Le professeur Labi Boketshu note que les nouvelles autorités, une fois installées dans leurs fonctions, ont pris conscience de défis qui se posaient à l’économie locale: «Après le découpage, il y a eu prise de conscience de la part des autorités de chacune des provinces, pour essayer de faire un état des lieux de leurs entités. Les différents gouvernements provinciaux commencent à rétablir les infrastructures et enfin du compte, à assainir l’environnement.»

Pour lui, le découpage territorial est « une bonne mesure pour la population, qui semple très contente de ça. Surtout qu’il y a des effets positifs maintenant (…) amélioration des routes, la réfection de certains bâtiments… »

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (146)
Ceni (115)
Elections (81)
FARDC (49)
Police (49)
Kasaï (42)
Monusco (38)
élection (37)
CNSA (35)
Kananga (34)
Kinshasa (33)
Grève (26)
gouverneur (25)
Léopards (24)
Beni (23)