RDC : le BCNUDH a documenté 398 violations des droits de l’homme en juillet

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH) a documenté 398 violations des droits de l’homme au mois de juillet. Ce chiffre représente une baisse de 19% par rapport au mois de juin au cours duquel 490 cas ont été documentés.

Ces chiffres sont contenus dans le rapport mensuel du BCNUDH publié ce mercredi 16 août lors de la conférence hebdomadaire des Nations unies tenue à Kinshasa.
 
Selon Jose Maria Aranaz, directeur du Bureau conjoint, les principaux types de violations des droits de l’homme sont les droits à la liberté, à la sécurité de la personne et les droits à l’intégrité physique.

Il fait remarquer que ce sont les agents étatiques, à savoir des éléments des FARDC et de la Police, qui sont les principaux auteurs de 55% de cas de violations  et de 30 cas d’exécutions extrajudiciaires et sommaires. Viennent ensuite les groupes armés, responsables de 179 violations  dans les territoires affectés  par les conflits. 
 
Le Bureau conjoint a aussi enregistré, pour la même période, au moins 60 violations des libertés fondamentales et de l’espace démocratique. 
 
En ce qui concerne la lutte contre l’impunité, 11 militaires des FARDC et trois policiers ont été condamnés pour des actes constitutifs de violations des droits de l’homme. 
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (103)
Elections (89)
Ebola (85)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)