Nord-Kivu : le mauvais état de la route Beni-Butembo provoque la flambée des prix des denrées alimentaires

La société civile de la ville de Beni dénonce la flambée des prix des denrées alimentaires sur le marché suite à la dégradation de la route Beni-Butembo. Elle fait remarquer que la population et les commerçants sont les principales victimes de cette dégradation.

«Par exemple, 1 kg d’ognon qui se vendait à 500 FC se vend aujourd’hui à 1500 ou 1800FC. Butembo est un grand centre commercial et les commerçants qui y vont se ravitailler sont en difficulté. Il est inconcevable qu’on puisse parcourir une distance de 54 km en deux ou trois jours. La route est en état de délabrement très avancé», dénonce Gilbert Kambale, président de la société civile Coordination de Beni-ville.

La société civile demande au gouvernement central de trouver une solution immédiate pour réhabiliter cette route qui connecte la province du Nord Kivu aux villes de Kisangani et de Bunia. Elle demande aussi au FONER de prendre de nouvelles dispositions pour désigner une société qui va percevoir le péage.  

Thomas Luhaka, ministre des Infrastructures a indiqué à Radio Okapi que tout est mis en œuvre par le gouvernement pour permettre à l’OVD de "débuter incessamment" les travaux de réhabilitation non seulement de cette route, mais aussi des ponts Lubilanji dans le Kasaï et Kasika au Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires