Des experts africains réfléchissent sur des stratégies de diminution du taux de mortalité

Des experts africains réfléchissent sur les changements stratégiques à mettre en place pour diminuer le taux de mortalité des mères et des enfants en Afrique de l’Ouest et du Centre, conformément aux objectifs de développement durable (ODD).

A l’issue d’un atelier des quatre jours organisé à Kinshasa, du 8 au 11 septembre, le conseiller principal de suivi et développement de l’enfant au bureau de l’UNICEF, Dr Ngashi Ngongo, a indiqué que cinq pays constituent plus de 70% de la mortalité en Afrique.

Il s’agit de (du):

  • La RDC
  • Liberia
  • Nigeria
  • La Guinée
  • Tchad.

«Lorsqu’on a fini les 25 ans des objectifs du millénaire et comme vous savez, notre région a été la dernière dans le monde et ces pays sont aussi parmi les pays  qui ont contribué à la position que nous avons. [Il faut] réduire le taux de mortalité», a affirmé Dr Ngashi Ngongo.

L’atelier sur les stratégies de diminution du taux de mortalité a été organisé à Kinshasa par l’UNICEF, en partenariat avec Bill et Melinda Gates Foundation.

Le fonds de démarrage de monitorage est de 3 millions de dollars, financés par Gates Foundation. Ce fonds va appuyer les programmes dans trois pays: la Guinée Conakry, le Liberia et la RDC.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (104)
RDC (102)
Ebola (87)
Elections (87)
élection (46)
FARDC (38)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (19)
Caf (18)
Opposition (17)