Sud-Kivu : 36 morts et plus de 100 blessés à Kamanyola

Trente-six personnes tuées et plus de cent blessés. C’est le bilan des échauffourées qui ont opposé vendredi dernier à Kamanyola, les forces de l’ordre aux les réfugiés burundais. Selon le gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, les militaires congolais ont réagi dans une situation de légitime défense. En réaction, le gouvernement burundais considère cette fusillade comme un massacre et demande des explications au gouvernement congolais, à la MONUSCO et au HCR.

Quelle analyse faire de cette situation ? 

Invités

-Justin Bitakwira,  ministre du développement rural. Il est autorité moral du courant citoyen et notable du Sud-Kivu.

-BIGIRIMANA Delius Désiré, président du comité territorial des réfugiés burundais à uvira.

-Timothée Tshaombo Shutsha, Chercheur en Coopération, prévention et résolution des Conflits à l'Université Catholique de Louvain en Belgique.

 

Pour réagir à cette émission :

Ecrivez-nous à [email protected] ou laissez-nous votre commentaire ici

N’oubliez pas de joindre à tous vos messages un numéro de téléphone (+ le préfixe du pays où vous résidez) pour que nous puissions vous rappeler en cas de besoin.

Appelez-nous au numéro (+243) 818906488

Envoyez-nous un SMS au (+243) 817788166

/sites/default/files/2017-09/180917-a-f-dec-00_site.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner