Kinshasa: le syndicaliste Jean Bosco Puna libéré, après 72 heures de détention


Le secrétaire général du Syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholiques (SYNECAT), Jean Bosco Puna, a été  libéré jeudi 21 septembre par les services de renseignements de la police après 72 heures de détention. Jean Bosco Puna était accusé d’avoir tenu des propos incitant à la violence lors de l’assemblée générale de la synergie des syndicats des enseignants, le 15 septembre 2017. 

M. Puna explique accusations qui ont été portées contre lui:

« Ils [services de sécurité] ont fait un recoupement entre la déclaration syndicale de radicalisation de grève que nous avions fait le vendredi 15 septembre, y compris la dénonciation des écoles qui sont transformées en boutiques. Ils ont lié cela avec la panique que la ville a connue le lundi 19 septembre avec les élèves au niveau de différentes écoles. On a laissé entendre que la synergie a été à l’origine des attaques des écoles. Et pourtant, nous avions eu à déplorer cela. Voilà ces accusations que nous avons eu à rejeter qui ont fait que nous soyons privés de liberté pendant 72 heures

Le secrétaire général du SYNECAT, dénonce aussi les mauvaises conditions de détention dans lesquelles il a été placé.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner