Massacre des civils à Beni : l’AR dénonce l’indifférence du gouvernement

 
La plateforme politique Alternance pour la République (AR) dénonce l’indifférence du gouvernement face aux massacres de plus de 30 personnes dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, le 8 octobre dernier.
 
Dans une déclaration à la presse mercredi 18 octobre à Kinshasa, l’AR «regrette que le gouvernement n’ait jusqu’ici pris aucune initiative ni pour soulager les victimes, ni pour sécuriser la population».
 
Pour le secrétaire exécutif de cette plateforme politique de l’opposition, Jean Bertrand Ewanga, le gouvernement de la RDC est tenu pour responsable de toutes ces tueries à répétition dans le pays.
 
«Face à toutes ces tueries, le gouvernement est tantôt complaisant, tantôt incapable d’endiguer les causes et les enquêtes n’ont jamais abouti à un résultat probant», fait remarquer Bertrand Ewanga.
 
Les ADF avaient massacré le 8 octobre sur cette route, vingt-six personnes. Une dizaine de motocyclistes figuraient parmi les victimes de ce massacre.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires