Mme Pramila Patten félicite le gouvernement congolais pour le procès pour le viol d’enfants à Kavumu

 Mme Pramila, représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU chargée des violences sexuelles commises en période de conflit, se félicite du procès pour le viol d’enfants à Kavumu au Sud-Kivu en RDC. Dans un communiqué publié le 17 octobre, elle reconnait les efforts menés par les autorités de la République Démocratique du Congo dans la province du Sud-Kivu, concernant le viol de plusieurs dizaines d’enfants à Kavumu.

Le Gouvernement congolais a reconnu coupable de crime contre l’humanité 18 individus pour le viol systématique de 46 enfants sur une période de quatre années, indique le document.

« Je félicite le gouvernement de la RDC, et en particulier la Police spéciale pour la protection de la femme et de l’enfant de la province du Sud-Kivu, d’avoir franchi cette étape cruciale visant à garantir la responsabilité dans le viol de jeunes enfants à Kavumu, et notamment la justice militaire d’avoir engagé l’investigation de ces crimes » a déclaré Madame Patten.

Elle a notamment souligné le rôle crucial de la police spéciale de la femme et de l’Enfant dans la lutte contre l’impunité des viols commis dans la région Est de la RDC et a rappelé la nécessité pour le gouvernement congolais de maintenir son soutien.

Elle a salué le travail de la société civile, en particulier des défenseurs des droits de l’homme, des médecins et des journalistes, pour leur collaboration étroite avec les autorités congolaises et leur soutien aux rescapés afin de s’assurer qu’ils puissent accéder à la justice.

D’autre part, la Représentante spéciale a appelé les autorités congolaises « à fournir aux enfants et à la communauté dans son ensemble une justice centrée autour des survivants et de permettre un procès pleinement conforme aux normes de procédure régulière ». Elle a aussi réaffirmé l’engagement pris par son bureau ainsi que par l’équipe d’experts des Nations unies sur l’état de droit et les violences sexuelles dans les conflits afin de garantir toute responsabilité en RDC vis-à-vis des violences sexuelles liées aux conflits.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner